30 juin 2010

encore des surprises


Après visite de l'ingénieur mardi,
il apparait que les caves comblées doivent être vidées puis remplies à nouveau avec un tassement ("on doit compacter", dixit Mr Georges) tous les 50cm. Les murs affleurant doivent être rabotés de 25cm supplémentaires. Il fait chaud sur ce terrain. Voyez-vous la dammeuse (c'est comme ça qu'on dit JM?) ?

l'aile droite


c'est parti aussi pour les zurbains de la place - vue d'en bas


et vue d'en haut

28 juin 2010

à l'attaque


ici mr le pelleteur va tenter d'arracher le montant de la grille qui le gêne... à mains nues ?

LE zigzag


Là je vous montre la mitoyenneté avec le pignon existant. Vous voyez que la façade existante va être prolongée sur 2-3m (local vélo), puis qu'il y aura un décalage vers l'arrière pour créer la zone de recul (voir les petits graviers).
je ne suis pas sûre que vous me suivez...

les chaises


les chaises (piquets de bois + planches) vont servir à tendre les cordes qui marquent les limites de mitoyenneté et de façades. On eu un cours privé de JMS !
Cherchez le petit clou !

des nouvelles du front

Sur le terrain il fait chaud, très chaud.
La poussière vole, les machines font du bruit et les hommes s'agitent.

Mr le géomètre.

25 juin 2010

petit résumé

les lieux

le trou

et les acteurs...
sous ce monsieur, le niveau radier serait atteint.

23 juin 2010

ça avance vite





même si le terrain révèle de nombreuses surprises : fondations, gravats, tuyaux, citerne, briques, pierres de taille, ...

merci à tous les généreux photographes !

21 juin 2010

des camions à la chaîne...



un beau tas de gravier


Ça creuse du côté de Z5 et 6...

17 juin 2010

un mystérieux correspondant m'a envoyé ces scènes pleines d'émotion








les arbres sont à terre...




et les fouilles ont commencé ;-)))


16 juin 2010

elle est là...


la grosse machine.

A10h00, y avait rien.

A 12h00, y avait Mr Schmitz occupé à accrocher ses pancartes

Ce soir, elle était là... je n'y croyais plus !

11 juin 2010

Ça y est !!


Aujourd'hui il faisait beau sur le quartier Nord...
J'étais allée me faire soigner une quenotte,
et, quelle ne fut pas ma surprise,
quand sifflotante sur mon deux-roues,
je tombai sur une fine équipe occupée à clôturer notre chantier...



Messieurs Schepers, Schmitz et Christian...






et enfin notre belle clôture et son container orange tout au bout